Feeds:
Articles
Commentaires

imageC’est en janvier 1988 que j’ai donné mon tout premier cours de vin dans le laboratoire de la défunte maison des vins de la Place Royale!!!🍷

Cette dernière fut mon école au début de ma carrière en 1984.
Le fait d’être tombé en immersion parmi les meilleurs conseillers en vin de l’époque a catalysé pour moi une véritable passion pour le vin.

En janvier 1988, soit 4 ans plus tard, je donnais mon premier cours.
En 1989, je fut le tout premier animateur du cours  » Les connaisseurs  » de la SAQ à Québec.

Depuis, j’ai toujours continué sans interruption à faire de la formation autant pour le public que pour les employés de la SAQ!!!

Récemment, armé de mon expertise et avec le fruit de ma longue expérience, j’ai conçu un tout nouveau cours mettant en relief le côté ludique du vin avec beaucoup d’expérimentations en y laissant que ce qui est nécessaire de théorie. Le but n’est pas de faire de vous un œnologue mais quelqu’un qui comprend et qui apprécie mieux le vin.

Le prochain cours débute le 7 mars.🍷

Publicités

images-1

Le Gewurztraminer, célèbre cépage blanc alsacien est unique en son genre, aromatique à souhait avec en plus une puissance à revendre.  Toutes des qualités qui feraient envier bien d’autres cépages et pourtant…

Le Gewurztraminer a beaucoup de difficulté à se faire une place dans le coeur des amateurs de vin.  Ce que je constate depuis longtemps, c’est qu’on l’adore ou on le déteste, pas de milieu, ça passe ou ça casse comme on dit. Il s’agit pourtant d’un des cépages les plus nobles d’Alsace mais il a une personnalité bien à lui.   Il ne laisse personne indifférent.

D’abord son intensité aromatique est remarquable avec en plus une panoplie d’odeurs comme la rose, le zeste de pamplemousse et le pain d’épices.  La bouche n’est pas en reste non plus.  En plus des arômes cités plus haut, on a du fruit, du fruit et encore du fruit.  Il peut même être parfois sucré.

Mais avant de le condamner pour cette raison, pensons aux plats qu’il peut accompagner à merveille.  C’est là que ses attributs deviennent des qualités indéniables.  Par exemple, les mets thaïlandais avec leur parfum et leurs sauces presque sucrées se marient parfaitement au Gewurztraminer.  On cherche souvent un bon accompagnateur pour les sushis, alors sachez que ce cépage a tout ce qu’il faut pour vous faire vivre une superbe expérience.

Faites-en l’essai avec ce superbe  rapport qualité prix à moins de 20$,  le Gewurztraminer de la maison Pfaff à 18.55$ code 198228

IMG_1048

En 2010, j’ai eu le plaisir de visiter la maison SIMI à Healdsburg à Sonoma en Californie.
Mais depuis, plus rien … je n’ai plus revu une bouteille sur les tablettes de la SAQ.
A ma grande surprise, le Chardonnay Simi est réapparu juste avant les Fêtes. Évidemment, je me suis empressé de le déguster et je n’ai pas été déçu.
Pour ceux qui préfèrent les Chardonnay un peu boisés et beurrés, vous serez comblés.
Avec ses odeurs de mangue, de poire, de beurre et d’un peu de vanille, ce vin très charmeur ne se dément pas en bouche.
En effet, on y trouve une belle rondeur qui emplie la bouche des mêmes fruits énumérés plus haut avec une puissance bien présente.
Le vin idéal pour accompagner les fruits de mer et le poulet rôti. Tout cela pour 21.40$, code 14367401
Ma patience a été bien récompensée!!!

image

A mon avis, le Château Ste-Michelle constitue la meilleure syrah en bas de 20$. En effet, sa puissance, son fruit, ses arômes de framboises, de fumée et de viande fumée donnent tout ce qu’on pourrait désirer de ce cépage.

Pour 19.85$,  code 10960890, vous pourrez accompagner votre grillade, votre agneau ou même votre gibier de très belle façon.

images

MES INCONTOURNABLES ABORDABLES !!!😉🍷
Méchante belle réalisation que j’ai connu en Alsace et qui maintenant est disponible ici.🙂 Un assemblage inusité de Pinot-Gris et de Riesling. L’un apporte à l’autre ce qu’il n’a pas. Le fruit du Pinot-Gris et l’acidité du Riesling. Beau mélange de poire et de pomme verte…résultat, un beau vin style aigre-doux parfait à l’apéro ou avec les sushis…😋
Black Tie à 18.55$, code 11469621

Unknown-6Je vous ai déjà parlé de mon admiration pour les vins portugais. Avec raison d’ailleurs, car ce pays a su au fil du temps se reprendre en main en nous offrant des vins d’une qualité irréprochable à des prix fort compétitifs. Quel contraste avec ces vins trop vieux et oxydés qu’on nous offrait dans un passé pas si lointain!

La belle et célèbre vallée du Douro qui, depuis des siècles, nous donne le fameux Porto, nous propose de plus en plus de vins secs, issus des mêmes cépages que le Porto, tout aussi bons les uns que les autres. Lors de mon voyage dans cette vallée en 2015, j’ai été étonné de constater que la fierté des producteurs demeure vraiment le Porto, on nous parle peu des vins secs qu’ils produisent, et pourtant… J’ai été fasciné par le Quinta da Romaneira Reserva 2010. Ce qui surprend avec ce rouge, c’est sa finesse et sa souplesse qui fait un peu contraste avec plusieurs vins du Douro qui ont parfois des tanins abondants. D’abord, le nez nous envoûte avec ses parfums de mûres, de poivre et de bois. En bouche, ces arômes sont aussi présents, mais avec toute une souplesse que les vins du Douro nous ont peu habitués.

Comme il s’agit d’un 2010, un vieillissement assez court, 1 ou 2 an(s) maximum, serait suffisant, car il possède déjà toute cette rondeur qu’on apprécie des vins qui sont à point. Un bon filet mignon, une côtelette d’agneau ou une bavette lui irait à merveille!

Cépages : Touriga nacional 55% et Touriga Franca 45%
Code SAQ : 13090771
Prix : 30,00$

Unknown-4Ceux qui pensent que le Chili produit uniquement des vins peu chers à beau rapport qualité-prix risquent d’être grandement étonnés. Le Chili m’a permis récemment de déguster ce que je pourrais qualifier du plus beau vin de l’année, en ce qui me concerne. Il s’agit d’un vin issu du cépage Shiraz à presque 100% fait par la célèbre maison Errazuriz. Son nom est La Cumbre, et son prix est de… 93,00$. Oui, je sais, le Chili ne nous a pas habitués à des vins de ce prix, mais comme je le disais d’entrée de jeu, on parle d’un vin haut de gamme.

D’abord, l’intensité de sa couleur nous fait penser que le vin doit être vraiment concentré et c’est le cas. Point de vue odeurs, les fruits comme les cerises, les bleuets et le cassis se mélangent pour donner une confiture fascinante entremêlée de bois. Ce qu’on espère à ce moment-là, c’est que la bouche suivra, qu’elle nous donnera autant de plaisir qu’au nez. Ce que je peux vous dire, c’est qu’on n’est pas déçu.

Un producteur m’a déjà dit qu’un grand vin bien réussi peut aller très loin dans le temps tout en étant vraiment agréable en jeunesse, et c’est réellement le cas ici. Je suis convaincu qu’il pourrait vieillir encore 8 à 10 ans à partir d’aujourd’hui. J’ai beau essayer, impossible de lui trouver le moindre défaut. Malgré la puissance, la finesse est au rendez-vous. Le fruit est bien ressenti, les tanins aussi, mais ils sont aussi souples que de la soie, et l’acidité ne vient pas jouer les trouble-fête. Même ses 22 mois de fûts français, dont 50% sont neufs, sont bien camouflés. Personnellement, je trouve que ce genre de vin doit être consommé pour lui-même, c’est-à-dire sans nourriture, car chaque gorgée est une fête en soi, on n’a pas envie de perdre ce goût à travers la nourriture. Si vous avez envie de vous gâter, allez-y avec La Cumbre 2014, un très grand vin!

Cépages : Shiraz 97% et Petit verdot 3%
Code SAQ : 11891101
Prix : 93,00$