Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for the ‘Uncategorized’ Category

Plutôt que de vous proposer des vins pour les soupers de Saint-Valentin, qui peux être très variable,  selon le choix de votre repas, je vais me pencher plus précisément sur l’apéritif et le vin de dessert et pour cela, le rose sera à l’honneur.

À l’apéro, je vous propose un mousseux rosé, un Prosseco. Le Prosecco est maintenant le mousseux le plus vendu au monde. Il provient du nord-est de l’Italie dans un secteur au nord de Venise et de Trévise.  Souvent moins complexe et moins cher que le champagne il est aussi plus fruité mais non sucré. Il est élaboré à partir d’un cépage blanc local qu’on appelle glera.  Pour ce qui est du rosé, on ajoute au glera une petite quantité d’un vin rouge, du cépage pinot noir pour lui donner sa teinte avant de le rendre mousseux.

Je vous suggère Il Fresco de la maison Villa Sandi Rosé à 17,25$ code 13736261.
Il est élaboré à 90% de glera et de 10% de pinot noir.
Il est très agréable avec des amuses gueules et aussi avec les sushis.

Voici d’autres suggestions de mousseux rosés:
– Bernard Massard a 19,50$ code 11140674
– Bottega Rose Gold Italie à 26,80$ code 12824971
– Chandon Californie à 32.35$ code 11565007
– Crémant de Bourgogne rosé Louis Bouillot à 22.00$ code 11232149
– Mumm Napa Californie à 34,85$ code 11442672

Pour la fin du repas, si vous voulez surprendre, optez pour un porto rosé.
Si vous en avez jamais fait l’essai, c’est le temps ou jamais.
Il s’agit d’un porto fait avec les mêmes cépages que le rouge. On fait tremper tout simplement les peaux des raisins moins longtemps dans le jus. De cette façon, on obtient un vin rosé qu’on vinifie après comme les autres portos. C’est une création passablement récente, elle date de 2008.  Le résultat donne un porto beaucoup moins lourd, rafraîchissant avec un goût sublime de cerises, de fraises et de framboises.
Vous pouvez très bien le consommer avec des desserts à base de fruits rouges, de la crème glacée ou même avec vos fromages préférés.
Ma suggestion: le Porto Cabral Fine Rosé à 14,75$ code 13858241.

Bonne Saint-Valentin

Read Full Post »

Le Liban, producteur de vin? Qui l’eut cru? Je peux vous dire qu’ils en font du bon…

Il se fait du vin au Liban depuis environ 6000 ans.  C’est le berceau de la viticulture.  C’est vrai qu’on a en tête cette guerre civile qui a durée quinze ans, de 1975 à 1990. Bien que les conditions étaient difficiles, cela n’a pas empêché les producteurs de faire du bon vin. Le retour à une paix relative a fait exploser le nombre de viticulteurs.

La majorité des vignobles (60%) se situent dans la vallée de la Beeka. Pas très grande,  120 km par 10 km de large en moyenne, elle est enclavée entre deux chaînes de montagnes. Les vignobles sont plus au sud que ceux de l’Italie et de l’Espagne mais ils profitent de l’ai froid venu des montagnes. Le vignoble possède seulement 3000 hectares, soit l’équivalent de la vallée de l’Okanagan. Il y a en tout, une soixantaine de producteurs.

La plus vieille maison date de 1857. Il s’agit du Château Ksara qui a été construite par les Jésuites. Kefraya est une maison célèbre ainsi que Château Musar. Ce dernier ayant produit des vins parmi les plus prestigieux.

On produit au Liban 68% de vins rouges, 17% de vins blancs, 14% de vins rosés et 1% de vins mousseux.

En plus des cépages locaux, on y cultive beaucoup de Cinsault, du Cabernet-Sauvignon, et du Syrah pour les rouges ainsi que du Chardonnay, du Sauvignon et du Viognier pour les blancs. Avec certains cépages locaux qui servaient à produire l’Arak, un spiritueux parfumé à l’anis, on tente avec succès d’élaborer des vins de qualité.

Vins rouges dégustés pendant la chronique:

  •  Petit Noir Cave Kouroum à 13,00$ code 11097549
  •  Les Bretèches Château Kefraya à 14,20$ code 443317

 

 

Read Full Post »

Il existe malheureusement des défauts dans les vins. Souvent ils sont facilement décelables mais parfois c’est plus difficile.
En principe, on retrouve trois défauts principaux. Soit le vin est vinaigré, soit il est oxydé ou bien il est bouchonné.

Prenons d’abord le vin vinaigré.
C’est un vin qui a été contaminé par une bactérie qui se nomme acétobacter. Cette bactérie transforme l’alcool du vin en acide acétique, autrement dit, en vinaigre. En fait, c’est le vinaigre de vin. Cette transformation se développe au contact de l’oxygène. Il faut noter par contre, que ce défaut est extrêmement rare. De toutes les bouteilles que j’ai pu ouvrir dans ma vie, je n’ai observé ce phénomène que trois fois.

Pour ce qui est de l’oxydation, il s’agit d’un vin qui a été exposé à l’air, donc à l’oxygène, de façon excessive pour diverses raisons. Il peut s’agir d’un bouchon pas suffisamment étanche, d’un vin qui a été trop en contact avec l’air pendant sa fabrication, d’un vin resté trop longtemps dans une bouteille entamée, ou d’une bouteille conservée debout.  En effet, une bouteille obturée avec un bouchon de liège gardée debout va contribuer à assécher ce bouchon, permettant ainsi à l’oxygène d’entrer dans la bouteille.  Un vin oxydé présente une couleur brunâtre. Les goûts et les arômes font penser à des noix de Grenoble, de la pomme cuite et des noisettes rappelant le Xérès. Tous ces goûts contribuent à masquer le bon goût de fruits du vin. Il est à noter aussi que des vins entreposés à une chaleur excessive vont avoir des goûts comparables à l’oxydation. Mais ce défaut de nos jours, à part pour les bouteilles entamées, demeure rare en raison d’une meilleure hygiène dans les propriétés.

Le défaut le plus courant demeure le vin bouchonné.  Comme le nom le laisse entendre, le grand responsable, c’est le bouchon de liège. On sait tous que le liège provient de l’écorce d’un arbre, le chêne liège. Parfois, cette écorce est mise en présence de moisissures, ce qui crée une molécule appelée T.C.A. qui donne au liège, donc au bouchon, des odeurs et des goûts de moisissures. Comme le vin est en contact avec le bouchon, ces goûts de moisissures se transmettent au vin. La qualité intrinsèque du vin n’y est donc pour rien. Alors quand vous sentez votre vin et que vous détectez des odeurs de cave humide, vous saurez qu’il est bouchonné.
Cependant une difficulté se dessine ici, le niveau de contamination est variable, rendant le vin bouchonné plus difficile à détecter. Effectivement, dans certains cas, le vin est bouchonné à l’extrême, vous avez réellement l’impression d’être dans une vieille cave humide. Par contre, il arrive que le vin soit très peu bouchonné et c’est là que la difficulté arrive. Ça fait en sorte que le vin manque de fruits. Ce qui peut amener un doute sur sa qualité. 
Un vin qui n’est pas bouchonné, ne vous laissera pas sur un doute. On estime qu’environ 5% des vins obturés au liège sont bouchonnés. C’est pourquoi on propose aujourd’hui des bouchons de plastique ou à capsule à vis.

Read Full Post »

Le Super Bowl approche à grand pas.
Toutes  sortes de nourriture seront servis durant le match. Afin de trouver les vins qui vont bien accompagner, je vous ai préparé un tableau avec deux vins de catégorie différente pour chacun des mets les plus courants pour cet événement.
Salsa
Deux vins rosés:
• Cazal Viel du Languedoc-Roussillon à 12,65$ code 10510354 
• Gérard Bertrand Côte des Roses à 18,35$ code 13845791
Guacamole
Deux blancs:
•  Curator Chenin Blanc Afrique du Sud à 13,75$ code 12889126
•  Sauvignon Oyster Bay Nouvelle Zélande à 19,45$ code 316570

Ailes de poulet piquante

Deux rouges de Valpolicella:
•  Bolla Classico à 14,95$ code 16840
•  Mara Ripasso à 19,25$ code 10703834
Pizza
Deux Chianti:
• Cecchi à 13,90$ code 642561
•  San Felice Classico à 19,15$ code 245241.Burgers
Burgers
• Malbec Norton Argentine à 14,00$ code 860429 
• Cabernet-Sauvignon Californie Château St Jean à 19,20$ code 10967397 Côtes Levées
Côtes levées
Deux Zinfandel:
• True Zin Italie à 14,35$ code 13087192
• Zinfandel Californie Bonterra à 19,00$ code 530139Bon match 🏈🍷

Read Full Post »

Contient sulfites, voilà une remarque sur les étiquettes de vins qui nous fait sourciller.  À quoi peuvent-ils servir?  Les sulfites proviennent du souffre. Leur action est de protéger le vin car c’est un produit fragile. 
Voici comment:
1-  Le vin est sensible à l’oxydation. L’oxygène contenu dans l’air va l’affecter en le rendant beaucoup moins intéressant à la consommation. C’est un peu comme si vous auriez coupé une pomme en deux, que vous l’auriez laissé sur une table pendant quelques heures.  Elle va alors brunir, son odeur et son goût vont changer et ce ne sera pas pour le mieux.  Les sulfites vont servir à contrer cette oxydation. 
2-  Ils contribuent à neutraliser les micros organismes qui pourraient nuire au bon goût du vin.
3-  On s’en sert aussi à la vendange afin de neutraliser les levures indigènes qui sont présentes sur la peau des raisins et qui pourraient conduire à une mauvaise fermentation.
4-  Ils sont aussi utilisés pour arrêter la fermentation dans le cas des vins demi-secs. Effectivement, les sulfites paralysent les levures donc, la fermentation s’arrête, laissant une partie du sucre non transformé et un taux d’alcool bas afin d’obtenir un vin légèrement sucré.
5-  Ils préservent le vin d’un vieillissement prématuré.
Généralement, les vins rouges en contiennent un peu moins que les blancs. Les tannins qu’ils contiennent font preuve d’anti-oxydants, ce qui n’est pas le cas pour les blancs.  Le taux de sulfites dans le vin peut varier entre 40 et 300 milligrammes par litre mais c’est rare qu’on ait à se rendre jusque là, bien que ce soit en deçà des limites permises dans l’alimentation au Canada.
Certains producteurs de nos jours, font des vins sans sulfites ajoutés. On dit ajouté parce que la fermentation en produit naturellement mais pas suffisamment pour bien protéger le vin. Par contre, ces vins ont tendance à être instables, voyagent moins bien et peuvent avoir un goût légèrement différent d’une bouteille à l’autre. Il va sans dire aussi qu’on ne doit pas les laisser vieillir. Comme quoi, la recherche de la pureté a un prix.
En terminant, les sulfites ne sont pas uniquement présents dans le vin, on en retrouve dans les fruits séchés, les céréales, les charcuteries, les jus de fruits, les gâteaux et les chips, entre autre, mais il semble que c’est dans le vin qu’on les redoute davantage, est-ce avec raison?

Voici l’avis de Vanessa Daigle, nutritionniste

Naturellement présents dans certains aliments, les sulfites sont également utilisés comme agent de conservation dans différents produits alimentaires. Ces derniers font également parti des 10 allergènes prioritaires de Santé Canada.

Pour ces deux raisons, les sulfites ont mauvaise presse auprès du consommateur. Avec la popularité grandissante pour le «clean label» on désire plus que jamais manger (ou boire) des produits dont la naturalité est respectée. Les additifs ont donc une connotation négative aux yeux du consommateur. Bien qu’on recommande de limiter la consommation d’aliments ultra-transformés aux listes d’ingrédients trop longues, un additif, pris individuellement, ne sont pas nécessairement mauvais.

C’est le cas des sulfites, qui ne sont pas dommageable pour la santé humaine. Une fois consommé, les sulfites sont métabolisés par une enzyme, la sulfite oxydase, puis évacués par l’organisme. Les personnes intolérantes à la molécule ont donc un déficit en sulfite oxydase, ce qui leur occasionne différents symptômes. Parmi ceux-ci, les bouffées de chaleur, l’éruption cutanée ou même les troubles respiratoires. De tels symptômes peuvent laisser croire à la toxicité du composé mais ce n’est pas le cas. Cesseriez-vous de manger des noix sans y être allergique? C’est un peu le même phénomène.

Pour terminer, on peut comprendre le consommateur d’être méfiant, puisqu’il demeure très difficile de saisir les effets des additifs et ce, même pour les professionnels. Saviez-vous que plus de 450 additifs alimentaires étaient autorisés par Santé Canada!

Vins dégustés pendant la chronique:

•. Naturae Syrah Gérard Bertrand sans sulfites ajoutés à 18,70$ code 12184821
•. Domaine de Petit Roubié Syrah à 17,95$ code 11703502

Read Full Post »

E645B0B1-65B7-4E34-9E79-0B033FF1C07CLes fêtes ont coûté cher? C’est le temps de rembourser la carte de crédit? Les temps sont un peu plus dur? Mais quand même pas au point de se passer de sa bouteille du samedi soir?

Sachez qu’il existe quand même des vins à moins de 15$ qui offrent une qualité tout à fait notable. Mais où les chercher?

De façon générale, les pays du nouveau monde, c’est-à-dire, tout ce qui n’est pas européen, offrent des rapports qualité prix plus intéressants. La même chose peut se trouver également en Europe dans des zones moins prestigieuses, par exemple, en France, les vins du Languedoc-Roussillon sont moins chers que ceux de Bordeaux et de Bourgogne.  Toutes sortes de raisons peuvent expliquer cette situation, la notoriété et le coût des vignobles sont les principaux.

C’est certain qu’un vin à 35$ de façon générale, va toujours vous en donner davantage au niveau de l’intensité gustative et de la complexité mais il existe des petites perles en dessous des 15$ qui peuvent être très satisfaisantes.

D’ailleurs, en voici une liste de dix blancs et dix rouges que je vous ai concoctée.

Blancs:

  •  Yalumba Viognier Australie à 14,95$ code 11133811   
  •  Paul Mas France Languedoc-Roussillon à 14,80$ code 11767768
  • Dogheria Italie à14,60$ code13425972
  • Sylvaner Alsace à 14,25$ code 13190018
  • Fumé Blanc Errazuriz Chili à 14,15$ code 541250
  • Petit Chenin Blanc Afrique du Sud à 13,95$ code 10702997
  • Cabral Douro Portugal à 13,95$ code 12757692
  • Curator Afrique du Sud à 13,75$ code 1288912
  • Catarina Portugal à 13,35$ code 1151876
  • RH. Phillips chardonnay Californie à 13,20$ code 594457

Rouge

  •  Campo Viejo Espagne à 14,70$ code 11462446
  • Vale do Bomfim Portugal à 14,65$ code10838982
  • Scaia Italie à 14,55$ code12693035
  • Santa Julia Argentine à 14,15$ code 13359282
  • Clos St-Thomas Gourmet Liban à 14,05$ code 927814
  • Norton Malbec Argentine à 14.00$ code 860429
  • Curator Afrique du Sud à 13,75$ code 1281943
  • Honoro Vera Espagne à 13,45$ code 11462382
  • RH. Phillips Syrah Californie à 13,20$ code 576272
  • Cabriz Portugal à 12,90$ code 13279872

Read Full Post »

Pour une dégustation optimale, rappelez-vous que pour le blanc, 12 degrés est la température idéale ou sortez la bouteille une quinzaine de minutes du frigo, si elle y a passé toute la journée.  Plus froid vous y perdrez énormément de fruits gustativement.

Pour le rouge, 16 degrés, ou placer la bouteille une bonne demi-heure au frigo avant de la consommer. Plus chaud, les brûlures causées par l’alcool prennent le dessus sur le fruit, ce qui rend le vin beaucoup moins agréable. 

Faites le test et vos vins n’en seront que meilleurs.

Read Full Post »

Older Posts »