Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for the ‘Uncategorized’ Category

Ça faisait longtemps que je l’avais celui-là. Et bien, on l’a consommé pendant les fêtes.
Souvent,  je l’ai regardé, miré et finalement rangé en me disant que ce n’était peut-être pas encore le temps. Je peux vous dire que ma patience a été largement récompensée.

Les grands Bourgognes rouges méritent du temps, beaucoup de temps. Ce sont des vins qui se développent lentement. Celui-ci était un 2004 tout à fait à son apogée donc, 16 ans plus tard. C’était de la soie en bouteille. Une symbiose parfaite entre les tannins, l’acidité et le fruit. Voilà ce que peut donner un grand Bourgogne. Mais il y a un prix à payer pour ça, le temps.

On peut acheter aujourd’hui des grands Bourgognes mais ce sont des 2016, des 2017 ou des 2018. Même si le potentiel est là, si vous les consommez tout de suite, vous n’arriverez jamais au niveau d’enchantement promis car le vin n’a pas eu le temps de se faire et c’est spécialement le cas pour les Bourgognes.  Un jour, un bordelais m’as dit, parlant des vins de Bourgogne, quand ils sont bien faits et vieillis à point, ils sont inégalables. Venant d’un bordelais c’est tout dire.

Read Full Post »

Il se trouve dans la partie sud de Sonoma en Californie un vignoble d’une grande beauté et on pourrait même dire aussi d’une grande pureté. Ce vignoble c’est celui de Benziger.

Aussitôt arrivée sur place, notre hôte Todd, nous invite à prendre place dans un car de golf et la tournée commence. Le vignoble, contrairement à bien d’autres en Californie, est passablement accidenté ce qui ajoute à son charme. Ici, on est en culture agro-biologique, c’est à dire qu’on utilise uniquement des éléments naturels comme l’engrais par exemple. Aussi, pour lutter contre certains insectes nuisibles on amène plutôt son prédateur. Afin de décourager les oiseaux à manger les raisins, on a planté des arbres fruitiers dont les fruits sont plus appétissants pour eux. La végétation prend l’allure d’un jardin botanique. Même que mon épouse Manon a pu déguster en chemin une figue directement cueillie sur l’arbre.  Même l’eau utilisée pour le fonctionnement de la « winerie « est complètement recyclée. Elle est recueillie dans un lac où flotte une plante dont j’oublie le nom qui sert à la purifier.

Les Benziger sont également adeptes de la biodymamie. C’est un complément de l’agro-biologie. On tient compte du calendrier lunaire et de l’utilisation de potions homéopathiques obtenues à l’aide d’excréments de vache fermentés dans des cornes de bœuf  qu’on avait enterrées tout l’hiver. Le printemps venu, on les déterre et on mélange le tout avec de l’eau et on en pulvérise le vignoble pour le dynamiser. On y croit ou on y croit pas mais eux ils sont fortement convaincus que ces opérations renforcent les vignes et par conséquent donnent de meilleurs raisins.

On a visité ce magnifique vignoble en 2010 et de retour dans la région en 2013, on a pas pu résister d’y retourner. Vraiment ça vaut le détour, voilà pourquoi je l’appelle mon diamant de Sonoma.

Read Full Post »

En voyage, ce que j’adore, c’est de découvrir et goûter sur place des vins que nous n’avons pas ici. Quand à ma conjointe, c’est de dénicher un endroit de charme pour les déguster tout en relaxant après une journée bien remplie.

À l’été 2019, elle nous a trouvé un petit bijou d’appartement avec terrasse privée au lac d’Iseo. Quand on pense à la région des lacs en Italie,  le lac de Côme et le lac de Garde nous viennent tout de suite à l’esprit mais entre ces deux majestueux lacs se trouve une perle qui a tout avantage à être découverte, le lac d’Iseo.  Beaucoup plus petit que ses deux grands frères, il révèle un côté beaucoup moins commercial.

Comme vous pouvez le constater, l’endroit est magnifique, voir même magique. Les rives du lac sont escarpées et au loin direction nord, on y aperçoit même les Alpes et ses sommets de neige éternelle. Pour les futurs voyageurs intéressés, nous sommes au Studio Zu… 

Read Full Post »

LE PETIT DERNIER!!!

Quand on adopte un vin on a souvent tendance à l’acheter de façon répétitive. C’est bien agréable et sécurisant point de vue achat.  Mais cette habitude peut nous faire passer à côté d’occasions magnifiques.

Si comme moi vous n’appréciez pas beaucoup les blancs dotés d’une grande acidité vous allez fort probablement tomber sous le charme de ma dernière découverte. Il s’agit d’une nouveauté, le chardonnay californien de la maison McManis à 20,55$ code 14545520.  

Ce qui m’a séduit dans ce vin c’est son fruit. Une belle présence fruitée tout en demeurant sec,  je précise, sous laquelle l’acidité disparaît presque complètement. En plus, le nez rappelle la poire avec un soupçon de vanille ce qui en fait un vin envoûtant.

Vous vous demandez s’il est boisé? Et bien oui, mais vraiment pas autant que vous pourriez le penser. À vous de le découvrir!

Read Full Post »


En effet, à chaque année depuis plus de deux décennies, avec mon ami Gilles Parent, on parle des produits du temps des fêtes. Alors cette année on remet ça. Du placotage de produits, de la démystification, des suggestions et surtout du plaisir.

Si vous vous ennuyez de mes chroniques avec ce géant de la radio, vous pouvez nous écouter sur ce balado. …  De plus, vous retrouverez mes listes de produits qui se donnent très bien en cadeau sur gillesparent.com ou christianmartel.net et naturellement sur ma page christianmartelsommelier. Bonne écoute!

https://gillesparent.com/les-productions-gilles-parent-inc/s1e64-rendez-vous-enivrant/2020/11/27/

Read Full Post »

Un des meilleurs endroits, en France, pour trouver un excellent rapports qualité prix dans le vin est, à mon avis, le Languedoc-Roussillon situé au sud du pays. 

J’ai récemment fait l’expérience du Château les Pins 2015, un rouge de la partie ouest de la région, celle qu’on nomme Roussillon.  C’est une cuvée G.S.M.(grenache syrah mourvèdre) comme on en trouve plein en ce lieu. C’est un vin que j’ai toujours apprécié et ça faisait longtemps que je l’avais gouté. 

Il ne faut pas oublier que ce vin a cinq ans, ce qui lui confère quelque chose de particulier. On sait qu’en vieillissant les vins perdent leurs arômes de fruits de jeunesse pour des odeurs qui se rapprochent du cuir, des champignons ou des feuilles mortes en plus d’acquérir de la finesse.  Mais entre temps, il arrive à un stade où il y a un début d’arômes de vieillissement tout en ayant encore les goûts de fruits de jeunesse et ça, c’est le meilleur des deux mondes. Et bien le Château les Pins 2015 en est justement là.

Faites en l’expérience pendant qu’il est disponible.
Château les Pins Côte du Roussillon 2015 à 20,00$ code 864546.

Read Full Post »

En 2007, à bord d’un petit avion en train de survoler des vignobles dans le secteur de Gaillac dans le sud-ouest de la France le pilote me signifie que le village en dessous de nous est Cordes sur Ciel.  Voyant que j’ignore totalement de quel village il s’agit, il me dit qu’il s’agit d’un des plus beaux village médiéval de France.
De retour dans la région en 2013 toujours pour visiter à nouveau des vignobles, Cordes sur Ciel m’était toujours resté en tête. Tant qu’à être aussi près, pas question de le manquer alors, en route.
Le village est construit sur une assez haute colline, on laisse l’auto en bas et on commence à monter les petites rues étroites de pierres. Tout à coup, on se retrouve dans une autre époque. Quelle magnifique beauté qu’on ne cesse de découvrir d’une rue à l’autre. C’est rempli de belles boutiques, de belles maisons et tout là haut, on peut contempler le magnifique paysage de la campagne française.
Je remercie encore le pilote de l’avion d’avoir attiré mon attention sur ce village. Sans cela, j’en aurais probablement jamais entendu parler et on aurait manqué quelque chose je vous le dis.

Read Full Post »

Dernièrement, un de mes clients m’a parlé du vin blanc italien San Vincenzo de la maison Anselmi. Je lui ai répondu que je le connaissais bien. Mais il a insisté sur le fait que le 2019 avait quelque chose de plus que d’habitude. Comme cela m’a intrigué, je me suis laissé convaincre et je l’ai acheté.

Je dois dire que mon client avait tout à fait raison. J’ai été séduit par les belles effluves d’ananas et de kiwi. Ces arômes sont aussi présents en bouche mais aussi accompagnés d’une belle acidité absolument pas dérangeante.

Nous l’avons pris à l’apéro et j’avoue que c’était vraiment agréable. Je le verrais tout aussi bien sur des sushis ou avec des poissons blancs. En plus, au prix de 16,95$(code 585422) c’est une aubaine.

Si comme moi vous le connaissez depuis longtemps et que ça fait belle lurette que vous l’avez essayé, laissez vous tenter. Vous verrez, ça vaut la peine.

Read Full Post »

Il s’agit du Coto de Imaz, un rouge espagnol de la prestigieuse région de Rioja.  Ce qui m’a plu par dessus tout, à part le fait qu’il est assez goûteux, c’est son acidité passablement basse et sa rondeur. Rien n’accroche, ni l’acidité, ni les tannins et le tout accompagné d’une belle saveur de fruits noirs.

Une note cependant, ceux qui ont une aversion pour les vins boisés, prière de s’abstenir. Effectivement, le vin a fait un séjour de 18 mois en fûts américains, ce qui évidemment laisse des traces. D’autant plus que le chêne américain donne un boisé plus marqué que le chêne français.  Mais pour le reste, il demeure un excellent vin que je vous conseille d’essayer sur une bonne grillade.

Coto de Imaz à 22,80$ code 10857569.

Read Full Post »

Lors de mes visites dans les vignobles, il m’arrive de vivre de belles situations inattendues. Je vous en dévoile toute une aujourd’hui.
Le vin c’est toujours le résultat d’un assemblage, que ce soit pour les cépages, les millésimes ou pour les différentes parcelles. Chaque cuve dans le chais contient un de ces éléments. Avant de faire l’assemblage définitif pour une cuvée, on le fait d’abord en petite quantité et on le reproduit ensuite à l’échelle normale. Souvent, on a à choisir entre trois ou quatre assemblages afin de déterminer celui qu’on choisira pour commercialiser le vin au final.
C’est exactement ce qu’on a vécu au Château Montauriol dans l’appellation Fronton à environ une trentaine de kilomètres au nord de Toulouse en 2013.
Le propriétaire Nicolas Gélis et son œnologue Laurent Fadat étaient justement en train de tester leurs micro cuvées et nous attendait pour nous offrir la chance de le faire avec eux, une expérience inoubliable.
Évidemment, ils voulaient mon avis mais aussi celui de ma conjointe Manon parce qu’ils ne voulaient pas uniquement les commentaires d’un professionnel mais aussi ceux de quelqu’un qui était plus représentatif de la clientèle, très bonne idée d’ailleurs.
Merci encore messieurs pour ces beaux moments.

Read Full Post »

Older Posts »