Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for the ‘Uncategorized’ Category

Unknown-2La plupart du temps et un peu partout dans le monde, le Chardonnay est boisé. On le fait parce que de nature ce n’est pas un cépage très aromatique. Alors que son goût se marie bien avec celui du chêne, c’est devenu une coutume d’associer les deux de façon à lui apporter une plus grande complexité.

Il est vrai que par le passé en Californie et aussi dans d’autres provenances, on a beaucoup abusé du bois. Mais cette tendance est plutôt révolue, on y va maintenant en complément du fruit et non de façon à le masquer.
Mais il y en a qui pousse même l’audace jusqu’à produire du Chardonnay sans aucun ajout de bois. C’est le cas entre autres du Chardonnay californien Atascadero.

Contrairement à ce qu’on pourrait penser, c’est très aromatique. On y trouve des odeurs d’ananas, de poires, de bananes et même de marmelade.

En bouche, on goûte bien les fruits. On a aussi un bel équilibre avec l’acidité qui n’est vraiment pas dérangeante.

Vous pouvez le boire avec du homard, une brochette de poulet ou un fromage doux.

C’est à essayer, le Chardonnay Atascadero à 22,40 $ code 12787576.

Read Full Post »

UnknownConundrum, qui veut dire énigme, est une division de la célèbre maison Caymus en Californie. Conundrum s’est fait connaître vers la fin des années 1980 par un blanc très fruité avec un assemblage peu conventionnel dont le résultat fait penser à certains vins alsaciens.

Depuis 2011 la maison a lancé un rouge tout aussi fruité surtout à base de Zinfandel et de Petite Sirah.

Cette fois-ci, afin de poursuivre dans son élan énigmatique, la maison nous propose un rosé plutôt sec. Et qui plus est, fait à partir du cépage Valdiguié. Vous avez bien lu! Le Valdiguié est un ancien cépage du sud-ouest de la France qu’on retrouve en parcimonie en Californie parfois sous le nom de Napa Gamay, mais qui n’est en réalité aucunement du Gamay.

N’étant pas un cépage de la plus haute qualité, la marque Conundrum nous montre ici que, bien travaillé, il peut donner des résultats étonnants, au point de nous donner un des plus beaux rosés de l’été.

Et pour cause, le nez nous rappelle tout de suite des arômes de pêches et de pamplemousses roses. En bouche, c’est sec, mais savoureux avec un bel équilibre entre le fruit et l’acidité. On y retrouve également une belle finale au goût de pêche.

N’hésitez pas à le prendre avec des mets thaïlandais, des crevettes et même du saumon grillé.

Conundrum rosé à 24,95 $ code 13198221.

 

Read Full Post »

Il n’est pas fréquent de voir le cépage Malbec associé avec la Syrah. Le Malbec étant reconnu pour ses vins passablement tanniques et la Syrah qui n’est pas en reste non plus, on est en droit de s’attendre à une astringence assez soutenue. Mais, comme quoi il ne faut présumer de rien, la réalité est tout autre.

Les tannins mordants anticipés se sont plutôt avérés fins et souples, signe d’une belle maturité des raisins.

Malbec et Syrah se complètent à merveille avec des arômes de fruits noirs comme la mûre et le bleuet. S’invite aussi en odeurs le sous-bois, le tabac et un peu de clou de girofle. En bouche, le moelleux apporté par le fruit équilibre à la perfection les tannins veloutés.

Mais de quel produit s’agit-il? C’est le Finca Agostino de la région de Mendoza en Argentine. Un excellent rouge à 19,95$ code 13203157.

Read Full Post »

L’Alsace nous a habitué aux vins mono-cépage par surcroît inscrit sur l’étiquette. Une pratique qui a été reprise abondamment par le nouveau monde.

Mais ici, la maison Bott Geyl nous présente un blanc fait avec quatre cépages mêlés, ce qui n’est vraiment pas fréquent en Alsace. Et en plus son nom est Points Cardinaux, peut-être en référence aux quatres cépages? Mais parfois l’audace c’est payant et ils nous le démontre bien ici.

On y retrouve du Pinot-Blanc, du Pinot- Auxerrois, du Pinot-Gris et même du Pinot-Noir vinifié en blanc.

Mais assez pour la technique, ce qui compte c’est le résultat. Le nez nous amène dans une salade de fruits où prime la poire, la pomme, la pêche et où se faufile un soupçon de miel. En bouche, le fruit est très présent mais pas sucré. Une belle acidité lui apporte une belle fraîcheur. On y retrouve également toutes les saveurs de poires, de pommes et de miel en arômes de bouche.

Une belle découverte au prix de 20,80$ code 10789800.

Read Full Post »

13206841_isJe suis devant un nouveau blanc, un vin espagnol de la région de Madrid déjà peu réputée pour la production de vin. En jetant un coup d’œil au cépage, je m’aperçois que c’est de l’Albillo, très bien connu par les gens là-bas que je me dis, mais moi ça ne me dis rien.

Est-ce un de ces vins minces à l’acidité dominante? C’est ce qui me vient à l’esprit.
Alors j’attaque, en approchant le verre de mon nez, je suis tout de suite séduit par ces belles odeurs de poires et de miel. Mais c’est en bouche que la surprise est totale. Tout le contraire de ce que j’avais anticipé. De la belle rondeur, du fruit et une acidité très bien équilibrée qui fait que le vin n’est pas lourd. Tout juste un peu boisé car il a fait 10 mois de fûts de 500 et 700 litres usagés en plus ce qui limite beaucoup l’apport du bois mais qui contribue à la rondeur.
Cette merveille se nomme Picarana de la maison Maranones code 13206841 au prix de 24,45$. À découvrir!

Read Full Post »

IMG_0968Mardi avait lieu dans nos clubs de dégustation … la Dégustation Prestige des vins blancs.
Cinq vins de cépages différents.
Un meursault premier cru Perrières à 113$, un Sauvignon blanc californien dont le nom est l’après midi à 99$, un Chenin Blanc sud africain ( l’endroit où il y en a le plus dans le monde) à 95$, et pour finir un Riesling d’Alsace de la Maison Zind-Humbrecht à 93$ et un Gewurztraminer presque liquoreux de la même maison à 97$.
Dans une époque où les vins blancs n’ont jamais été aussi bons,  il ne faut surtout pas les bouder car souvent ils cachent souvent les plus belles découvertes…
Afin de mieux les apprécier, 12 degrés est une belle température, plus bas, on passe à côté d’une bonne partie de leur subtilité.

Bonne dégustation!

Read Full Post »

P1020519 (1)Par les temps qui courent il y a le crabe et aussi le homard qui est à nos portes. Ça donne le goût de se faire pincer à en manger.
Définitivement, ce sont des mets de vins blancs. Les rouges ici agissent plus souvent qu’autrement comme trouble fête. En effet, les tannins des vins rouges au contact des crustacés ont tendance à développer un mauvais goût métallique. Les blancs n’ayant pas de tannins ne provoquent pas ce désagrément.
Le chardonnay particulièrement amène un accord vraiment réussi avec ces crustacés.
Je vous suggère ici celui de la maison Benziger de Sonoma en Californie. C’est un beau blanc avec les arômes typiques du chardonnay, fruits tropicaux et pain grillé mais pas trop boisé qui a conservé une belle fraîcheur. Son prix est 20,05$ et le code est 10352675.
Pour le reste c’est à vous de choisir, pinces de crabe ou de homard…

Read Full Post »

Older Posts »